Conditions générales

OF:

Gumax BV Conditions générales

Gumax B.V.
Chambre de commerce numéro 55691382

ci-après dénommé : l’utilisateur

Article 1 Définitions

1.  Dans les présentes conditions générales, les termes suivants sont utilisés dans le sens indiqué ci-dessous, sauf indication contraire explicite.

Utilisateur : l’utilisateur des conditions générales.

Acheteur : la partie adverse de l’utilisateur, agissant dans le cadre d’une entreprise ou d’une profession.

Accord : l’accord entre l’utilisateur et l’acheteur.

Article 2 Généralités

1.  Les dispositions des présentes conditions générales s’appliquent à chaque offre et accord entre l’utilisateur et un acheteur, auquel l’utilisateur a déclaré les présentes conditions générales applicables, dans la mesure où les parties n’ont pas dérogé explicitement et par écrit aux présentes conditions générales.

2.  Les présentes conditions générales s’appliquent également à tous les accords conclus avec l’utilisateur, dont l’exécution fait appel à des tiers.

3.  Les conditions générales de l’acheteur ne s’appliquent que si les parties ont explicitement convenu par écrit que lesdites conditions générales s’appliquent au présent contrat à l’exclusion des présentes conditions générales. Dans ce cas, les dispositions éventuellement encore contradictoires des conditions générales de l’utilisateur et de l’acheteur ne s’appliquent entre les parties que si et dans la mesure où elles font partie des conditions générales de l’utilisateur.

4.  Si une ou plusieurs stipulations des présentes conditions générales sont nulles ou déclarées nulles, les autres stipulations des présentes conditions générales restent pleinement applicables. Le cas échéant, l’utilisateur et l’acheteur doivent entamer des négociations pour convenir de nouvelles dispositions remplaçant les conditions nulles ou, le cas échéant, les conditions déclarées nulles, en tenant compte autant que possible de l’objet et de la signification des conditions initiales.

Article 3 Offres et soumissions

1.  Toutes les offres sont sans engagement, sauf si l’offre contient une condition d’acceptation.

2.  Les offres faites par l’utilisateur sont sans engagement ; elles sont valables pendant une période de trente jours, sauf indication contraire. L’utilisateur ne sera lié par les offres que si l’acceptation de celles-ci est confirmée par écrit par l’acheteur dans les trente jours.

3.  Les conditions de livraison indiquées dans les offres de l’utilisateur ne sont que provisoires et le dépassement de ces conditions de livraison ne donne pas droit à une dissolution ou à des dommages et intérêts, sauf accord explicite contraire.

4.  Les prix indiqués dans les offres et les soumissions susmentionnées s’entendent hors TVA et autres prélèvements publics, ainsi que hors frais d’expédition et éventuels frais d’emballage et d’administration, sauf indication contraire explicite.

5.  Si l’acceptation s’écarte (sur des points secondaires) de l’offre donnée, l’utilisateur n’est pas lié par celle-ci. Dans ce cas, le contrat ne sera pas conclu conformément à cette acceptation divergente, sauf indication contraire de l’utilisateur.

6.  Un devis composé n’oblige pas l’utilisateur à exécuter une partie de la mission par rapport à une partie correspondante du devis donné.

7.  Les offres et les soumissions ne s’appliquent pas automatiquement aux commandes répétitives.

Article 4 Exécution de l’accord

1.  L’utilisateur exécutera le contrat au mieux de ses connaissances et de ses capacités.

2.  Si et dans la mesure où cela est nécessaire à la bonne exécution de l’accord, l’utilisateur a le droit de faire effectuer certains travaux par des tiers.

3.  L’acheteur veillera à ce que l’utilisateur reçoive en temps utile toutes les données que l’utilisateur a déclaré nécessaires ou que l’acheteur doit raisonnablement comprendre comme étant nécessaires à l’exécution du contrat. Si l’utilisateur n’a pas reçu en temps voulu les données nécessaires à l’exécution du contrat, il a le droit de suspendre l’exécution du contrat et/ou de facturer à l’acheteur les frais supplémentaires résultant du retard aux tarifs généralement acceptés.

4.  L’utilisateur ne sera pas responsable des dommages de quelque nature que ce soit causés par le fait que l’utilisateur a travaillé sur la base de données incorrectes et / ou incomplètes fournies par l’acheteur, à moins que l’utilisateur aurait dû avoir connaissance de ladite inexactitude ou incomplétude.

5.  Si les parties ont convenu que l’accord sera exécuté par étapes, l’utilisateur peut suspendre l’exécution des parties appartenant à une étape suivante jusqu’à ce que l’acheteur ait approuvé par écrit les résultats de l’étape précédente.

6.  Si l’utilisateur ou des tiers engagés par l’utilisateur dans le cadre de la mission effectuent des travaux sur le site de l’acheteur ou sur un site désigné par l’acheteur, l’acheteur doit fournir gratuitement aux employés devant y travailler toutes les installations souhaitées de manière raisonnable par lesdits employés.

7.  L’acheteur doit protéger l’utilisateur contre d’éventuelles réclamations déposées par des tiers qui pourraient subir des dommages imputables à l’acheteur dans le cadre de l’exécution du contrat.

Article 5 Delivery

1.  La livraison s’effectue au départ de l’usager, de l’usine, du magasin ou de l’entrepôt.

2.  Si la livraison est effectuée sur la base des « Incoterms », les « Incoterms » en vigueur au moment de la conclusion du contrat sont applicables.

3.  L’acheteur est tenu de prendre livraison des biens au moment où l’utilisateur les lui livre ou les fait livrer, ou au moment où les biens sont mis à la disposition de l’acheteur en vertu du contrat.

4.  Si l’acheteur refuse de prendre livraison ou ne donne pas les informations ou les instructions nécessaires à la livraison, l’utilisateur est autorisé à stocker les biens aux risques et aux frais de l’acheteur.

5.  Si les biens sont entretenus, l’utilisateur est en droit de facturer d’éventuels frais de service. Ces frais de service seront alors facturés séparément.

6.  Si, dans le cadre de l’exécution du contrat, l’utilisateur demande que des données soient fournies par l’acheteur, le délai de livraison commence à courir après que l’acheteur a fourni à l’utilisateur lesdites données

7.  Si l’utilisateur a donné un délai de livraison, celui-ci n’est qu’indicatif. Un délai de livraison donné ne constitue donc jamais un délai à respecter sous peine de déchéance des droits. En cas de dépassement d’un délai, l’acheteur doit mettre l’utilisateur en demeure par écrit.

8.  L’utilisateur a le droit de livrer les marchandises en plusieurs parties, sauf s’il en est autrement convenu par écrit dans le contrat ou si la livraison partielle ne représente pas une valeur indépendante. L’utilisateur est autorisé à facturer séparément les biens ainsi livrés.

9.  Si l’exécution du contrat par étapes a été convenue, l’utilisateur peut suspendre l’exécution des parties appartenant à une étape suivante jusqu’à ce que l’acheteur ait approuvé par écrit les résultats de l’étape précédente.

Article 6 Échantillons et modèles

1.  Si un échantillon ou un modèle a été remis à l’acheteur, on suppose qu’il a été donné à titre indicatif uniquement, à moins que les parties ne conviennent explicitement que le produit à livrer doit y correspondre.

2.  En cas d’achat d’un bien immobilier, la superficie ou les autres mesures et indications données sont également supposées être purement indicatives, sans obligation de correspondance avec le produit à livrer.

Article 7 Inspection &amp ; Réclamations

1.  L’acheteur est tenu d’examiner les marchandises livrées (de les faire inspecter) au moment de la livraison (remise), mais en tout cas dans un délai aussi court que possible. À cet égard, l’acheteur doit examiner si la qualité et la quantité des marchandises livrées sont conformes à ce qui a été convenu, ou au moins si elles répondent aux exigences applicables auxdites marchandises dans les transactions (commerciales) normales.

2.  Les éventuels défauts visibles doivent être communiqués par écrit à l’utilisateur dans les trois jours suivant la livraison. Les défauts non visibles doivent être signalés dans les trois jours suivant leur détection, mais au plus tard dans les trois mois suivant la livraison.

3.  Si, conformément au paragraphe précédent, l’acheteur dépose sa réclamation en temps voulu, il est toujours tenu de prendre livraison et d’effectuer le paiement des biens achetés. Si l’acheteur souhaite retourner des marchandises défectueuses, il doit le faire après avoir obtenu l’accord préalable écrit de l’utilisateur.

Article 8 Rémunération, prix et coûts

1.  Si l’utilisateur et l’acheteur ont convenu d’un prix administré, l’utilisateur n’aura jamais le droit d’augmenter ce prix.

2.  L’utilisateur est autorisé, entre autres, à facturer des augmentations de prix si des changements de prix sont intervenus entre le moment où l’offre a été faite et le moment de l’exécution du contrat en ce qui concerne, par exemple, les taux de change, les salaires, les matières premières, les produits semi-finis ou les matériaux d’emballage.

3.  Les prix indiqués par l’utilisateur s’entendent hors TVA et autres prélèvements publics, ainsi que des autres dépenses à effectuer éventuellement dans le cadre du contrat, y compris les frais d’expédition et d’administration, sauf indication contraire.

Article 9 Modifications de l’accord

1.  S’il s’avère, au cours de l’exécution de l’accord, que les travaux à effectuer doivent être modifiés et/ou complétés afin d’en assurer la bonne exécution, les parties adaptent l’accord en conséquence en temps utile et dans le cadre de consultations mutuelles.

2.  Si les parties conviennent que l’accord doit être modifié et/ou complété, cette décision peut influencer le moment de l’achèvement de l’exécution. L’utilisateur en informera l’acheteur dès que possible.

3.  Si la modification et/ou le complément de l’accord a des conséquences financières et/ou qualitatives, l’utilisateur doit en informer l’acheteur à l’avance.

4.  Si un taux fixe a été convenu, l’utilisateur doit indiquer dans quelle mesure la modification ou le complément de l’accord entraînera une augmentation dudit taux fixe.

5.  Contrairement aux conditions régissant cette question, l’utilisateur ne peut pas facturer de frais supplémentaires si la modification ou le supplément est le résultat de circonstances imputables à l’utilisateur.

Article 10 Paiement

1.  Le paiement doit être effectué dans un délai de 14 jours à compter de la date de la facture, de manière à être indiqué par l’utilisateur et dans la monnaie dans laquelle les marchandises ont été facturées. La contestation du montant des factures ne suspend pas l’exécution de l’obligation de paiement

2.  Si l’acheteur ne remplit pas son obligation de paiement dans le délai de 14 jours, il est en défaut de plein droit. Dans ce cas, l’acheteur est redevable d’un intérêt de 1% par mois, à moins que le taux d’intérêt légal ne soit plus élevé, auquel cas le taux d’intérêt légal s’applique. L’intérêt sur le montant dû et exigible est calculé à partir du jour où l’acheteur est en défaut jusqu’au moment où il a payé le montant en totalité.

3. L’acheteur ne devient propriétaire que si et lorsque l’acheteur a effectué tous les paiements nécessaires au vendeur en totalité. Jusqu’à ce moment, le vendeur restera propriétaire jusqu’à ce que 100 % des paiements soient reçus.

4.  Les créances de l’utilisateur contre l’acheteur seront exigibles sur demande dans le cas où l’acheteur est liquidé, saisi, déclaré en faillite ou si une suspension de paiement est accordée.

5.  L’utilisateur a le droit de faire en sorte que les paiements effectués par l’acheteur servent tout d’abord à réduire les coûts, ensuite à réduire les intérêts encore dus et enfin à réduire la somme principale et les intérêts courants. L’utilisateur a le droit, sans que cela ne l’amène à être en défaut, de refuser une offre de paiement, si l’acheteur désigne une autre séquence d’attribution. L’utilisateur a le droit de refuser le paiement intégral de la somme principale, si ce paiement ne comprend pas les intérêts encore dus, les intérêts courants et les frais.

6.  L’utilisateur a la possibilité de facturer une surcharge de limitation de crédit de 2%. Cette surcharge ne sera pas facturée si le paiement est effectué dans les 7 jours à compter de la date de la facture.

Article 11 Rétention de propriété

1.  Tous les biens livrés par l’utilisateur, y compris éventuellement les dessins, esquisses, plans, films, logiciels, fichiers (électroniques), etc. restent la propriété de l’utilisateur jusqu’à ce que l’acheteur ait rempli toutes ses obligations en vertu de tous les accords conclus avec l’utilisateur.

2.  L’acheteur n’est pas autorisé à mettre en gage ou à grever de quelque manière que ce soit les biens tombant sous la réserve de propriété.

3.  Si des tiers saisissent les biens livrés sous réserve de propriété ou souhaitent établir ou faire valoir un droit sur ceux-ci, l’acheteur est tenu d’en informer l’utilisateur dès qu’il peut raisonnablement s’y attendre.

4.  L’acheteur s’engage à assurer les biens livrés sous réserve de propriété et à les maintenir assurés contre les dommages causés par le feu, l’explosion et l’eau ainsi que contre le vol et à mettre cette police d’assurance à disposition pour une inspection à première demande.

5.  Les marchandises livrées par l’utilisateur sous réserve de propriété en vertu des dispositions du point 1. du présent article, ne peuvent être revendues que dans le cadre d’une activité commerciale normale et ne doivent jamais être utilisées comme moyen de paiement.

6.  Dans le cas où l’utilisateur souhaite exercer ses droits de propriété mentionnés dans le présent article, l’acheteur doit donner à l’utilisateur ou à des tiers à désigner par l’utilisateur, maintenant pour alors, la permission inconditionnelle et irrévocable d’accéder à tous les sites et lieux où la propriété de l’utilisateur pourrait se trouver un

Garantie de l’article 12

Vous comprenez et acceptez que votre utilisation du service et des matériaux est à vos propres risques. LE SERVICE et les MATERIAUX ET LE CLIENT (LES « PRODUITS ») SONT FOURNIS « TELS QUELS » ET SANS GARANTIE PAR GUMAX OU SES AGENTS, EMPLOYES, PARENTS, FILIALES, AFFILIÉS, CONCESSIONNAIRES, PARTENAIRES ET/OU FOURNISSEURS (LES « ENTITES GUMAX »), LE CAS ÉCHÉANT, ET, DANS LA MESURE MAXIMALE PERMISE PAR LA LOI APPLICABLE, LES ENTITÉS GUMAX DÉCLINENT EXPRESSÉMENT TOUTE GARANTIE, EXPRESSE OU IMPLICITE, Y COMPRIS, MAIS SANS S’Y LIMITER, LES GARANTIES IMPLICITES DE QUALITÉ MARCHANDE ET D’ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER ET TOUTE GARANTIE DE NON-CONTREFAÇON. LES ENTITÉS GUMAX NE GARANTISSENT PAS, NI NE FONT DE DÉCLARATIONS CONCERNANT L’UTILISATION OU LES RÉSULTATS DE L’UTILISATION DES PRODUITS EN CE QUI CONCERNE LA PERFORMANCE, L’EXACTITUDE, LA FIABILITÉ, LA CAPACITÉ DE SÉCURITÉ OU AUTRE. VOUS NE TENIREZ AUCUNE ENTITÉ GUMAX RESPONSABLE DES DOMMAGES QUI RÉSULTENT DE L’UTILISATION DES PRODUITS, Y COMPRIS, MAIS SANS LIMITATION, LES DOMMAGES D’UNE PARTIE DE VOTRE ENTREPRISE. AUCUNE INFORMATION OU CONSEIL ORAL OU ÉCRIT DONNÉ PAR UNE PERSONNE NE PEUT CRÉER UNE GARANTIE DE QUELQUE MANIÈRE QUE CE SOIT CONCERNANT L’UNE DES ENTITÉS GUMAX.

Article 13 Frais de collecte

1.  Si l’acheteur ne remplit pas ses obligations (en temps voulu) ou ne les remplit pas, tous les frais raisonnables engagés pour faire payer tous les frais extrajudiciaires et les dettes sont à la charge de l’acheteur. Si l’acheteur reste en défaut de paiement dans le délai imparti, il est redevable d’une amende de 15% sur le montant dû à ce moment. Ceci avec un minimum de 50 €.

2.  Si l’utilisateur démontre qu’il a encouru des frais plus élevés, qui étaient nécessaires pour des raisons de santé, ces frais peuvent également être remboursés.

3.  Les frais judiciaires et d’exécution raisonnables éventuellement encourus sont également à la charge de l’acheteur.

4. L’acheteur est redevable d’intérêts sur les frais de recouvrement effectués.

Article 14 Suspension et dissolution

1.  L’utilisateur est autorisé à suspendre l’exécution des obligations découlant de l’accord ou à dissoudre l’accord, dans le cas où :

– l’acheteur ne remplit pas ou ne remplit pas entièrement ses obligations découlant du contrat

– après la conclusion du contrat, l’utilisateur apprend que les circonstances font craindre que l’acheteur ne remplira pas ses obligations. S’il existe de bonnes raisons de craindre que l’acheteur ne s’acquitte que partiellement ou incorrectement de ses obligations, la suspension n’est autorisée que dans la mesure où le manquement justifie une telle action.

– l’acheteur a été invité à fournir une garantie pour assurer l’exécution de ses obligations résultant du contrat lors de la conclusion du contrat et que cette garantie n’est pas fournie ou est insuffisante. Dès que la garantie est fournie, l’autorisation de suspension devient caduque, à moins que l’exécution n’ait été retardée de manière déraisonnable à cause de celle-ci.

2.  L’utilisateur est en outre autorisé à résilier le contrat (faire résilier le contrat) si les circonstances sont telles que l’exécution des obligations devient impossible ou ne peut plus être exigée conformément aux exigences de la raison et de l’équité, ou si d’autres circonstances sont telles que le maintien inaltéré du contrat ne peut plus être exigé en toute raison.

3.  Si le contrat est résilié, les créances de l’utilisateur à l’encontre de l’acheteur sont immédiatement exigibles. Si l’utilisateur suspend l’exécution de ses obligations, il conserve ses droits en vertu de la loi et du contrat.

4.  L’utilisateur conserve toujours le droit de réclamer des dommages et intérêts.

Article 15 Retour des marchandises mises à la disposition de l’acheteur

1.  Si l’utilisateur a mis des biens à la disposition de l’acheteur pendant et en relation avec l’exécution du contrat, l’acheteur est tenu de retourner les biens livrés dans les 14 jours dans leur état original, sans défaut et dans leur intégralité. Si l’acheteur ne remplit pas cette obligation, tous les frais en résultant seront à sa charge.

2.  Si, pour quelque raison que ce soit, l’acheteur reste toujours en défaut de remplir l’obligation mentionnée au point 1. après avoir été averti de ce défaut, l’utilisateur est en droit de récupérer les dommages et les coûts qui en résultent, y compris les coûts de remplacement, auprès de l’acheteur.

Article 16 Responsabilité

1.  En aucun cas Gumax ou toute autre partie impliquée dans la création, la production ou la distribution de Gumax ne peut être tenue responsable des dommages directs, indirects, accessoires, spéciaux ou consécutifs qui résultent de l’utilisation ou de l’incapacité d’utiliser Gumax, y compris, mais sans s’y limiter, la confiance d’un utilisateur dans toute information obtenue de Gumax ou qui résulte d’erreurs, les omissions, les interruptions, la suppression de fichiers ou de courriers électroniques, les erreurs, les défauts, les virus, les retards de fonctionnement ou de transmission, ou tout défaut d’exécution, qu’il résulte ou non d’un cas de force majeure, d’une défaillance des communications, du vol, de la destruction ou de l’accès non autorisé aux enregistrements, programmes ou services de Gumax. L’utilisateur reconnaît par les présentes que le présent paragraphe s’applique à tout contenu, marchandise et service disponible par l’intermédiaire de Gumax.

2.  EN AUCUN CAS, UNE ENTITÉ GUMAX NE SERA RESPONSABLE ENVERS VOUS DE TOUT DOMMAGE CONSÉCUTIF, ACCIDENTEL OU SPÉCIAL (Y COMPRIS LES DOMMAGES POUR PERTE DE PROFITS COMMERCIAUX, INTERRUPTION D’ACTIVITÉ, PERTE D’INFORMATIONS COMMERCIALES, ET AUTRES) DÉCOULANT DE L’UTILISATION OU DE L’INCAPACITÉ À UTILISER LES PRODUITS, MÊME SI L’ENTITÉ GUMAX A ÉTÉ INFORMÉE DE LA POSSIBILITÉ DE TELS DOMMAGES. DANS LA MESURE OÙ, DANS UNE CIRCONSTANCE PARTICULIÈRE, TOUTE EXONÉRATION OU LIMITATION DE DOMMAGES OU DE RESPONSABILITÉ ÉNONCÉE DANS LES PRÉSENTES EST INTERDITE PAR LA LOI APPLICABLE, ALORS, AU LIEU DES DISPOSITIONS DES PRÉSENTES DANS CETTE CIRCONSTANCE PARTICULIÈRE, LES ENTITÉS GUMAX AURONT DROIT AUX EXONÉRATIONS ET/OU LIMITATIONS DE DOMMAGES ET DE RESPONSABILITÉ MAXIMALES DISPONIBLES EN DROIT OU EN ÉQUITÉ PAR CETTE LOI APPLICABLE DANS CETTE CIRCONSTANCE PARTICULIÈRE, ET EN AUCUN CAS CES DOMMAGES OU CETTE RESPONSABILITÉ NE DÉPASSERONT 10 $US.

Article 17 Transfert de risque

1.  Le risque de perte ou de dommage des produits faisant l’objet du contrat est transféré à l’acheteur au moment où lesdits produits sont livrés à l’acheteur de manière judiciaire et/ou effective et tombent donc sous le pouvoir de l’acheteur ou de tiers à désigner par l’acheteur.

Article 18 Force Majeure

1.  Les parties ne sont pas tenues de remplir l’une quelconque de leurs obligations si elles sont empêchées de le faire en raison d’une circonstance qui n’est pas imputable à leur propre faute et qui ne peut leur être imputée en vertu de la loi, d’une action en justice ou d’une pratique généralement admise.

2.  Outre les dispositions de la loi et du droit jurisprudentiel en la matière, on entend par force majeure, dans les présentes conditions générales, toute circonstance extérieure, envisagée ou non, sur laquelle l’utilisateur ne peut avoir aucune influence mais qui l’empêche de remplir ses obligations. Les conflits du travail dans l’entreprise de l’utilisateur sont également considérés comme des cas de force majeure.

3.  L’utilisateur est également en droit d’invoquer la force majeure si la circonstance rendant impossible l’exécution (ultérieure) de la ou des obligations, commence après le moment où l’utilisateur aurait dû remplir son obligation.

4.  Pendant toute la durée des circonstances de force majeure, les parties ont le droit de suspendre l’exécution de leurs obligations. Si cette période dure plus de deux mois, chacune des parties a le droit de résilier le contrat sans être tenue de verser à la partie adverse des dommages et intérêts.

5.  Dans la mesure où l’utilisateur a déjà partiellement rempli ses obligations découlant du contrat au moment où la circonstance de force majeure a commencé ou est en mesure de les remplir et dans la mesure où une valeur séparée peut être attribuée à la partie déjà remplie ou encore à remplir respectivement, l’utilisateur est en droit de facturer la partie déjà remplie ou encore à remplir respectivement. L’acheteur est tenu de payer cette facture comme s’il s’agissait d’un accord séparé.

Article 19 Sauvegarde

1.  L’acheteur doit protéger l’utilisateur contre les plaintes déposées par des tiers concernant les droits de propriété intellectuelle sur le matériel ou les données fournies par l’acheteur, qui seront utilisées pour et pendant l’exécution du contrat.

2.  Si l’acheteur met à la disposition de l’utilisateur des supports d’information, des fichiers électroniques ou des logiciels, etc., il garantit que ces supports d’information, fichiers électroniques ou logiciels sont exempts de virus et de défauts.

Article 20 Propriété intellectuelle et droits d’auteur

1.  Sans préjudice des autres stipulations des présentes conditions générales, l’utilisateur se réserve les droits et les pouvoirs qui lui reviennent en vertu de la loi sur le droit d’auteur.

2.  L’acheteur n’est pas autorisé à apporter des modifications aux biens et au matériel fournis, sauf si la nature des biens et du matériel livrés en décide autrement ou s’il en est convenu autrement par écrit.

3.  Les dessins, esquisses, plans, films, logiciels et autres matériels ou fichiers (électroniques) éventuellement réalisés par l’utilisateur dans le cadre du contrat restent la propriété de l’utilisateur, qu’ils aient été remis à l’acheteur ou à des tiers, sauf convention contraire écrite.

4.  Tous les documents, tels que dessins, esquisses, schémas, films, logiciels, fichiers (électroniques), etc., fournis par l’utilisateur, sont destinés à être utilisés exclusivement par l’acheteur et ne doivent pas être reproduits, rendus publics ou portés à la connaissance de tiers par l’acheteur sans l’accord préalable de l’utilisateur, sauf si la nature des documents fournis en décide autrement.

5.  L’utilisateur se réserve le droit d’utiliser les connaissances acquises dans le cadre de l’exécution du travail à d’autres fins, dans la mesure où aucune information confidentielle ne doit être portée à la connaissance de tiers lors de cette opération.

Article 21 Secrecy

1.  Les deux parties sont tenues au secret de toutes les informations confidentielles qu’elles ont reçues, dans le cadre de leur accord, l’une de l’autre ou d’une autre source. Les informations sont considérées comme confidentielles si l’autre partie l’a indiqué ou si le caractère confidentiel résulte de la nature de l’information.

2.  Si une disposition légale ou une décision judiciaire oblige l’utilisateur à transmettre des informations confidentielles à des tiers désignés par la loi ou par le tribunal et que l’utilisateur ne peut pas, à cette fin, invoquer un droit légal de refuser de témoigner ou un tel droit reconnu ou autorisé par le tribunal compétent, l’utilisateur ne sera pas tenu de payer des dommages et intérêts ou une compensation et la partie adverse ne pourra pas demander la dissolution de l’accord en raison d’un dommage résultant de ladite circonstance.

Article 22 Non-emploi du personnel de la partie adverse

1.  Pendant toute la durée de l’accord et pendant les deux ans suivant sa résiliation, l’acheteur ne doit en aucune façon, embaucher ou employer de toute autre manière, que ce soit directement ou indirectement, le personnel de l’utilisateur ou des entreprises que l’utilisateur a engagé pour exécuter le présent accord et qui sont (étaient) impliqués dans l’exécution de l’accord, sans consultation préalable appropriée de type commercial sur cette question, tout cela conformément aux exigences de la raison et de l’équité.

Article 23 Litiges

1.  Le tribunal du siège de l’utilisateur est seul compétent pour connaître des actions, à moins que le tribunal de district ne soit le tribunal compétent. L’utilisateur est néanmoins autorisé à soumettre le litige au tribunal jugé compétent par la loi.

2.  Les parties ne doivent saisir le tribunal que si elles ont fait tout leur possible pour résoudre le litige dans le cadre de consultations mutuelles.

Article 24 Droit applicable

1.  Le droit néerlandais s’applique à chaque accord entre l’utilisateur et l’acheteur. La Convention de Vienne sur les ventes est expressément exclue.

Article 25 Modifications des conditions générales, interprétation et leur emplacement

1.  Les présentes conditions générales ont été déposées au bureau de la Chambre de commerce d’Eindhoven, aux Pays-Bas.

2.  La version anglaise des présentes conditions générales prévaut à tout moment en cas de litige concernant l’interprétation et l’objet des présentes conditions générales.

3.  La dernière version déposée est toujours applicable, ou, selon le cas, la version valable au moment où l’accord a été